Aller à la page 1/5 Précédent

Glossaire imprimerie

Quelques définitions


Les différents cahier d'une brochure peuvent être réunis soit par couture au fil végétal, soit par piqûre métallique, soit par collage, soit enfin par un système spécial de reliure.

Couture au fil végétal

Technique, rare aujourd'hui (employée dans les ateliers d'artisans relieur) qui consiste à relier les cahiers entre-eux par un fil végétal soit à la main, soit à la machine, avant l'encollage du dos et application de la couverture. La couture au fil végétal est surtout utilisée dans les 'belles reliures'.



Piqûre à cheval

piqûre à chevalElle n'est valable que pour les petites brochures ne dépassant guère une centaine de pages. Les feuilles pliées sont encartées les unes dans les autres et placées à cheval sur une machine à piquer qui réunit l'ensemble des éléments par des agrafes métalliques (en général 2 ex.). L'inconvénient de ce mode de fixation, outre la limitation de l'épaisseur, est que la surface imprimée des pages se trouve déportée vers l'extérieur à mesure que l'on se rapproche du feuillet double du milieu. il faut normalement opérer un calcul de blancs dit "progressifs de compensation" afin de tenir compte de la courbure du dos.



Piqûre à plat

piqûre à platLes cahiers sont assemblés et réunis entre eux par des agrafes métalliques (en général 2 ex.) qui les traversent de part en part, à plat. Les inconvénients sont d'une part l'aspect peu esthétique des agrafes très visibles, mais surtout la difficulté d'ouverture des ouvrages piqués à plat, surtout s'ils sont épais et le papier fort, les agrafes étant placés à environ 12 points du dos. Il faudra en tenir compte dans le calcul des blancs : les petits fonds d'empagement recevront en plus un blanc fixe de compensation correspondant à la valeur de la zone non visible à l'ouverture. L'épaisseur est limitée à 3 mai 3 cm.



Tranche collée

tranches colléesCette technique est utilisée fréquemment pour des raisons de poids à grande diffusion.elle nécessite un équipement spécifique, toutefois elle peut être réalisée manuellement pour les ouvrages artisanaux. Les cahiers étant assemblés, l'ensemble subit un façonnage du côté du dos (en général 3 mm) avant de recevoir une colle synthétique souple spéciale. l'ouvrage peut également être façonné sur les 3 autres faces afin de libérer les feuillets pour la lecture. Ce procédé de fixation tranche collée porte le nom de "perfect binding" (reliure parfaite).



Fixations spéciales

reliure à spiraleEnfin les feuillets d'un ouvrage peuvent être réunis par un système de spiral et d'anneau en métal ou plastique. Cette technique est très couramment utilisée dans les boutiques de reprographie, pour les thèses, rapports, documents techniques à faible tirage.



L'imposition

impositionL'imposition consiste à disposer les pages de composition de telle sorte que, après le pliage, elles se trouvent dans l'ordre voulu.De multiples combinaisons d'imposition sont réalisables en vue d'utiliser toujours au plus grand format les lignes d'impression. Aujourd'hui, rares sont les imprimeurs qui imposent leurs films à la main. Depuis l'apparition du CTP, des logiciels calculent l'imposition selon un gabarit défini par l'opérateur pré-presse.Dans les imprimeries en ligne, l'enjeu est d'effectuer son imposition en groupant afin de partager les frais de calage (coût fixe) sur plusieurs ouvrages. Il faut qu'ils soient compatibles entre eux (même papier, même encre...



La prise de pince

C'est la bande de papier saisie par les pinces qui maintiennent la feuille durant son impression. Elle est théoriquement non imprimable.